Pollution de l’incinérateur et dangerosité pour la population: La Ville de Québec doit adopter un plan de fermeture graduelle

capture-d_ecc81cran-2018-11-11-acc80-18-06-26.pngQuébec, le 12 novembre 2018 – La Ville de Québec doit adopter un plan de fermeture graduelle de son incinérateur. Telle est la réaction du Mouvement pour une ville Zéro déchet suite à la sortie d’un expert en santé communautaire, monsieur Slavko Sebez, selon lequel le ministère de l’Environnement minimise les impacts des émissions polluantes. Cet expert indépendant, ayant travaillé pendant 15 ans à la direction de la santé publique et représentant celle-ci pendant 10 ans au Comité de vigilance de l’incinérateur (CVI), a constaté des lacunes importantes dans la méthodologie d’analyse employée par le ministère de l’Environnement pour le suivi de l’incinération des matières résiduelles. La sortie de cet expert confirme les inquiétudes de longue date des citoyens des quartiers centraux et des membres du Mouvement pour une ville Zéro déchet concernant les risques inhérents à la santé publique posés par le fonctionnement de l’incinérateur de la ville de Québec.

Quant à la réponse de la responsable de l’environnement au comité exécutif de la Ville de Québec, madame Suzanne Verreault, Mathieu Goulet, l’un des porte-parole du Mouvement, ne la juge pas rassurante. « Nous reconnaissons les efforts effectués par la ville dans la modernisation de l’incinérateur, notamment l’installation de distributeurs de charbon et son intention d’ajouter prochainement des brûleurs dans les fours. Cependant ces efforts s’appliquent uniquement à réduire la toxicité de ce qui sort de l’incinérateur et non pas la réduction de tout ce qui y entre. En réduisant ce qui est incinéré, on réduirait le volume des émissions polluantes émises, d’ajouter monsieur Goulet.

Selon un autre porte-parole du mouvement, Jean-Yves Desgagnés, « si la Ville de Québec veut faire passer le taux de redirection des matières ailleurs qu’à l’incinération de 55% à 82% en dix ans, un objectif énoncé dans sa Vision 2018-2028, il faut passer d’un paradigme de gestion industrielle des matières résiduelles à un paradigme social soit celle d’une Vision Zéro Déchet. Au moment où des milliers de personnes se mobilisent pour une transition écologique, la gestion des matières résiduelles est un dossier bien concret sur lequel la ville peut et doit agir rapidement. L’ampleur de ce qui est à faire en écologie est trop grande pour se contenter de demi-succès ou d’accepter de se faire embellir la réalité ». Pour véritablement atteindre cet objectif, le Mouvement pour une ville Zéro déchet exige de la Ville de Québec un suivi serré de son plan de mise en œuvre (PMO), de la transparence pour que tous les citoyens puissent suivre les progrès réalisés, et des moyens concrets démontrant son efficacité, notamment un échéancier de fermeture graduelle de l’incinérateur, un four à la fois.

Concernant le suivi des matières toxiques émises par l’incinérateur, le Mouvement pour une ville Zéro déchet demande l’augmentation en quantité et en durée des campagnes d’échantillonnage. « Actuellement, d’ajouter Mathieu Goulet, les opérations d’incinération s’effectuent sans que nous sachions réellement l’état de la situation. Il faut arrêter d’avancer à l’aveugle en se croisant les doigts pour qu’il n’y ait pas de dépassement durant les campagnes d’échantillonnage. Ceci est primordial pour regagner la confiance des citoyens et pour améliorer la qualité de l’air dans les quartiers centraux ».

Le Mouvement pour une ville Zéro déchet a comme objectif d’amener la ville de Québec à appliquer une politique écologique d’utilisation des ressources et une gestion saine des matières résiduelles, qui tend vers le Zéro déchet, comme plusieurs autres villes canadiennes et nord-américaines l’ont déjà fait et que cette politique se traduise par la fermeture progressive d’un, deux, trois fours de l’incinérateur dans les prochaines années. Pour en connaitre davantage sur ce mouvement, et joindre celui-ci, la population est invitée à consulter son site internet à https://villezerodechet.org/ ou sa page Facebook à https://www.facebook.com/VilleZeroDechet/.

-30-

Pour informations :

Mathieu Goulet, 418- 803-2234 ou Jean-Yves Desgagnés, 418-262-0387

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s